Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Ecrire et transmettre dans les débuts de l'Islam" par Gregor Schoeler  chez PUF - 2002

 

Ouvrage passionnant sur les modalités de la transmission des savoirs dans les débuts de l'islam. L'auteur montre comment la transmission orale , primordiale, laissait en même temps une place aux écrits, qui ont progressivement pris une place plus grande, sans jamais toutefois remplacer l'oralité. Il analyse d'abord la transmission orale des poésies pré-islamiques,pour se tourner ensuite vers l'enseignement du Coran,des Hadîths, du Fiqh, de la grammaire, de la linguistique, de l'histoire et de la médecine.Il démontre ainsi comment l'islam a su faire une synthèse très originale des méthodes de transmission des civilisations environnantes, y compris hellénistiques et juives. De façon grossièrement résumée , l'enseignement oral s'accompagnait de notes, de brouillons, que les élèves ont ensuite collationné, et que les maîtres ont souvent commenté eux-mêmes. Par la suites les disciples ont organisé leurs notes en livres destinés à l'enseignement. En même temps, la cour des Khalifes, l'apparition du papier, et le développement d'un public de lecteurs a favorisé l'apparition de livres destiné à être lus par un grand public. Cependant, la transmission des savoirs, même sur base de livres complets, n'était toujours considérée comme valable qu'à la condition expresse d'avoir été enseignée oralement du maître à son disciple, et ce, pratiquement dans tous les domaines. Ce livre détaille le processus que je viens d'exposer, du 5° au 11° sicècle AD

 

Je viens de prende la peine d'en développer un résimé  beucoup plus complet e t explicite sur ce site:

voir le lien  Le Coran: de l'oral à l'écrit

Tag(s) : #Lectures
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :